“Troppo ver” !

A la fin de sa vie, il peint ses compositions les plus grandes et les plus complexes,  la Légende d’Arachné , populairement connue sous le nom Les Fileuses  (las Hilanderas)  et le plus célèbre de tous ses tableaux, Les Ménines. Cette dernière composition interroge le lien entre le réalité et l’illusion. Qui regarde qui,  qui a l’ascendance ? L’auteur (le peindre qui se peint), le modèle (les souverains) ou le spectateur qui observe ?  
Image de pouvoir, dérision du pouvoir semble nous dire Velasquez. 

On a beaucoup écrit  sur Les Ménines, surtout depuis que Michel Foucault en a fait la préface de ses Mots et les choses, paru en 1966. 

” Il nous faut donc feindre de ne pas savoir qui se reflétera au fond de la glace, et interroger ce reflet au ras de son existence.”  Michel Foucault

 
Ces deux toiles font partie des chefs-d’œuvre de la peinture européenne.

 

Voir également :

 Forge du Vulcain par Velasquez

Vénus à son miroir par Diego Velasquez

 

Pour aller plus loin :

Notre sélection d'ouvrages

  •  “Velázquez, L’affrontement de la peinture” de Guillaume Kientz aux éditions  Cohen & Cohen, 348 pages de grande dimension (27×31 cm), 427 illustrations
  • Catalogue raisonné de l’œuvre du peintre :  “Velázquez. L’œuvre complet”, de José Lopez et Rey, Odile Delenda. Editions Taschen,
  • A la manière de “Diego Velázquez, cahier de coloriage”. 
    Un très bel album de coloriage proposé par les Editions du Chêne, pour s’approprier 20 des plus grandes œuvres de ce maître de l’âge d’or espagnol. Vous trouverez : 
    – une courte histoire de l’art concernant  le tableau proposé 
    – une reproduction du tableau sélectionné 
    – le coloriage dudit tableau à  compléter