Niki de Saint Phalle : réjouir le coeur et les yeux

Niki de Saint Phalle : réjouir le coeur et les yeux

Artiste franco-américaine, née en 1930 à Neuilly-sur-Seine (France) Niki de Saint Phalle ne cessera de voyager entre les deux continents. Autodidacte, libre de toute tendance ou mouvement artistique, habitée d’une grande force créatrice, elle élabore un univers singulier aux multiples supports : à la fois plasticienne, peintre, sculptrice, réalisatrice.

Elle a très tôt la démarche de s’adresser à tous en utilisant l’espace public comme lieu d’exposition et non celui desNiki de Saint Phalle - 1978 traditionnels musées. Projets architecturaux et sculptures monumentales se suivent tout au long de sa carrière : fontaines, parcs pour enfants, jardins ésotériques et maisons habitables.
Elle s’impose parmi les plus grands artistes du XXe siècle sachant utiliser les médias pour faire connaître son travail.

Derrière ces sculptures aux couleurs vives, de femmes rondes, joviales, dansantes, se cachent pourtant une autre lecture. Le combat, les difficultés d’une femme dans la société des années 50, mais aussi un lourd secret personnel qu’elle ne livrera qu’à l’âge de soixante-quatre ans dans son livre “Mon secret”. Elle révèle avoir été violée par son père à l’âge de onze ans.

Alors ses Nanas, ses Mères dévorantes, ses Mariés, ses Accouchements prennent une toute autre dimension. La signature d’une femme traversée par les souffrances physiques et morales, dont les tourments accouchent de créations fortes, dérangeantes mais réparatrices. Des femmes libres au triomphe de leur féminité.

  (cliquez pour ouvrir le diaporama)

(suite)