Sonia Delaunay fait entrer l’art dans la vie !

Sonia Delaunay fait entrer l’art dans la vie ! 

L’histoire de la peinture moderne, c’est de rentrer dans la vie, disait-elle.

Et c‘est ce que nous a proposé la Tate Modern de Londres après la première exposition présentée par le musée d’Art moderne de la Ville de Paris en février 2015.

Sonia Delaunay

Artiste aux multiples talents, passant allègrement de la peinture aux arts appliqués, de la décoration murale à la confection, du dessin d’imprimés à l’illustration de livres poème, Sonia Delaunay tient une place particulière au sein des avant-gardes européennes et fait figure de pionnière dans l’art abstrait.  

 

Mon père était ouvrier. À Gradjisk, en Ukraine, il travaillait dans une fabrique de clous. Je tiens de lui une grande intransigeance, l’horreur de la cupidité et de la mesquinerie (…) Mon oncle, le frère de ma mère, m’avait ouvert un milieu de culture (…) mon père, lui, m’a légué l’honnêteté. À trois ans, une ligne de vie intérieure était tracée, je ne m’en suis jamais écartée.

 

L’ensemble de son œuvre est principalement basé sur les recherches qu’elle mène conjointement avec son mari Robert Delaunay sur le dynamisme de la lumière, l’harmonie des couleurs et leur agencement par la loi des contrastes dite des « couleurs simultanées ». Ce mouvement artistique, le « Simultanéisme », inspirera d’autres peintres par la suite tels Fernand Léger et Jasper Johns. 

 

Vidéo : 'Les Delaunay et le simultanéisme'

 Les Delaunay et le simultanéisme

  

Si Robert Delaunay conceptualise ce langage, Sonia Delaunay l’expérimente sur les supports les plus variés : tableaux, affiches, reliures, livres d’artistes, confection, conception de mobilier, jusqu’au robes assorties aux voitures ou l’inverse ! En 1924, elle crée une Bugatti simultanée : La Bugatti Type 35. En 1925, elle-même conduit une Citroën B12 qu’elle a décorée de motifs assortis à ses jupes, robes et manteaux.

(suite)

 

Share