La Forge du Vulcain par Diego Velázquez

 

La Forge de Vulcain est une huile sur toile de 223 x 290 peinte à Rome en 1630 par Diego Velázquez.

Le thème est pris des métamorphoses d’Ovide et reflète le moment où Apollon, “le dieu Soleil qui voit tout”, révèle à Vulcain, en plein travail avec ses compagnons (en principe les Cyclopes), l’adultère de Vénus, déesse de la beauté, avec Mars, dieu de la guerre.
Vulcain, époux offensé, forgera le filet qui permettra de prendre au piège les deux amants et de les offrir en spectacle, à la risée des dieux de l’Olympe.

Apollon, dieu de la poésie et de la musique, incarne la supériorité des arts sur l’artisanat, représenté par Vulcain, dieu romain du feu et protecteur des forgerons.

Dans cette toile, les nus sont inspirés de la statuaire gréco-romaine. Elle contient également des références au baroque classique italien.

Philippe IV acquit ce tableau en 1634. Il figure dans l’inventaire du palais du Buen Retiro en 1701, puis dans les inventaires de 1772 et 1794 du palais royal de Madrid.

Il est actuellement conservé et visible au Musée du Prado – Madrid

Musée du Prado - Madrid

 

Voir également  :

Velasquez - Maître du Baroque

 

Vénus à son miroir par Diego Velasquez

 

Share