René Magritte, le fils de l’homme. Peinture-Surréalisme

Ma pomme !

La mise est correcte, la cravate impeccable, devant le visage de l’homme, une pomme verte qui semble flotter dans le vide !

René Magritte s’explique : 

“Toute chose ne saurait exister sans son mystère. C’est d’ailleurs le propre de l’esprit que de savoir qu’il y a le mystère. (…) Une pomme, par exemple, fait poser des questions. (…) Dans un tableau récent, j’ai montré une pomme devant le visage d’un personnage. (…) Du moins, elle lui cache le visage en partie. Eh bien là, il y a donc le visage apparent, la pomme qui cache le visage caché et le visage du personnage. C’est une chose qui a lieu sans cesse. Chaque chose que nous voyons en cache une autre…  “

La réalité n’est pas toujours ce que l’on croit !

Au rythme des séquences médiatiques de l’émotion et des éléments de langage, c’est un artiste qui nous rappelle que nous faut aller au-delà du paraître et du sensible pour s’éveiller à la Réalité et au Vrai.

 

Ceci n’est pas une pipe !  

René Magritte - La trahison des images - 1929 - Peinture surréalisme

 

Dans cette œuvre célèbre, la polysémie des mots et des images est également explicite :

 “La fameuse pipe, me l’a-t-on assez reprochée ! Et pourtant, pouvez-vous la bourrer ma pipe ? Non, n’est-ce pas, elle n’est qu’une représentation. Donc si j’avais écrit sous mon tableau “ceci est une pipe”, j’aurais menti !” René Magritte

 

Alors attention, de l’illusion à la désillusion il y a peu…et là, ce sera pour “votre pomme” !

 

Share